Universalité Supramentale Évolutionnaire

Témoignages

Salutation monsieur Desroches,

Voici mon expérience dans l’univers de la psychologie supramentale évolutionnaire. Après quelques discussions avec vous, plusieurs points de votre approche me semblaient très pertinents. Mon discernement, bien qu’un peu frileux, me dit pourquoi pas ! Ce qui m’a rassurée, c’est le passage d'un premier seuil psychique évolutionnaire à l'âge de 42 ans… Effectivement, chez moi, c’est exactement ce qui s’est passé : un éveil majeur survenu dans ma vie.

Après cinq années intensives de recherches psychologiques quant à ma personne intérieure, il demeurait encore beaucoup de questions sans réponses. Cette rencontre m’a apporté deux prises de conscience majeures, très importantes pour l’avancement du retour à l’harmonie dans ma vie.

En premier lieu, quant au vécu d'une très longue histoire de trahison en rapport avec mon père, décédé depuis mai 1979. Suite à plusieurs prises de conscience à cet effet dans le passé, il demeurait certaines choses que je n’arrivais pas à cerner.

Lors de cette séance d'introspection mentale, je compris une partie importante de cette trahison lorsque je vis et ressenti profondément le moment précis où mon père annonça à ma mère qu’il l’avait trompé. Cette approche introspective m’a permis d’aller voir en moi cette scène, elle m’avait émotivement imprégné, car ma mère était enceinte de moi à ce moment-là ! Et c'est, que j'avais fait mienne la trahison vécue par ma mère… Évidemment, cette compréhension me permit de me libérer de celle-ci : elle ne m’appartenait pas et ainsi ne m'appartenait plus.

J’en arrive à la deuxième compréhension : cette blessure m’empêchait de vivre une vie sexuelle épanouie, comment m’abandonner au plaisir avec cette épée de Damoclès au-dessus de ma tête : la trahison !

Après cette rencontre et la compréhension de ces éléments dans ma vie, il se produisit une libération de cette blessure et surtout la prise de contact avec l’importance de combler mes besoins au niveau de ma sexualité. Doucement alors, c’est le retour du plaisir au quotidien dans toutes les sphères de ma vie. «Le contrôle» ayant été le masque pour ma blessure de trahison, il va sans dire, qu'il fut le bouclier m’empêchant d’accéder à une sexualité pleine et épanouie. Le lâchez-prise émotionnel survenant, il reste ma seule avenue d'harmonie.

Un grand merci à Armand Desroches pour son approche introspective, ainsi que sa grande ouverture du cœur. Je souhaite à tous, que l’aventure de la vie devienne source de joie et de plaisir… C’est si bon !

C.L. Décembre 2010

 

Bonjour Armand,

J’espère que tu vas bien !

De mon côté, je continue à explorer la vie…

Les gains, suite à la thérapie, furent super, car ma recherche dans «le combat» pris alors fin, je n’avais plus rien à me prouver là-dedans.

Je ne m’arrête pas fanatiquement à une seule approche psychologique, alors j’observe le plus objectivement possible dans toutes les directions pour m’éviter des attrapes inconscientes symboliques qui piégeraient réactivement ma personne. Présentement, je fais du Shaman, c’est une vision différente de la même vie Je regarde aussi pour le EFT (emotional freedom technique) basé sur l’acupression, comme le TAT, il y a beaucoup d’info gratuite sur internet. Probablement dans le futur je vais aller fouiner le PNL, mais avec une alerte toujours présente et j’en sais point la raison.

Donc, l’introspection psy vécue avec toi a confirmé, et affirmer beaucoup de théorie, etc.

Déterminante… Je pense que chaque pas, que chaque événement, volontairement ou non, peuvent être déterminants. Je travaillais déjà beaucoup sur moi, cette thérapie fut déterminante en rapidité et efficacité, ce que les autres étapes de vie sont plus lentes.

Je continu à m’introspecter pour ainsi reconnaitre ma propre personne et c’est bien plus léger depuis notre rencontre, je pourrais dire que j’explore les ouvertures, et que je cherche moins, je me cherche moins.

Bonne journée!

Martin Poirier

Avril 2010

Bonjour Armand,

Voici mon témoignage :

Depuis notre rencontre en novembre 2009, j'ai fait des prises de conscience sur ma vie. J'ai compris que quoique je fasse mon «destin» est prédestiné et je ne peux rien y changer. Le seul pouvoir que j'ai, c'est dans la façon de gérer mes émotions ou de m'en libérer à jamais et ce, avec ma seule VOLONTÉ.

Le monde de l'Astral ou autres dimensions sont là pour m'insuffler toutes sortes de pensées me gardant dans l'ignorance totale et m'empêchant d'évoluer. Ils se nourrissent de mes états d'âme et ils ne veulent surtout pas que je comprenne «la game», soit que nous sommes des marionnettes qui n'ont aucun contrôle sur nos pensées et nos situations de vie.

Ils ne veulent surtout pas que je puisse devenir d'égal à égal avec eux, car ils perdront la face et mon contrôle. Je dois continuellement lutter contre les pensées qui m'amènent dans des émotions et tenter le plus possible, avec ma volonté, de comprendre mes leçons de vie.

Je fais des pas, petit à petit, dans cette direction libératrice et c'est loin d'être facile. J'ai parfois l'impression d'avoir des sangsues après moi pour m'envoyer dans toutes sortes de directions et m'éloigner d'être à l'écoute de mon Double Éthérique et recevoir des pensées éclairées intelligentes.

Je termine en disant que seule MOI peux faire mon bout de chemin et je me sens souvent très seule dans cette quête de ma libération intérieure. Mais, je suis certaine d’être sur la bonne voie. Je vous remercie d'avoir été dans ma vie.

Bonne journée !!!

Simone Ottawa Mars 2010

 

Bonjour Armand,

J'ai lu votre premier livre et, comment dire, je n'en croyais pas mes yeux de voir ma vie étalée là. Tellement, que le coeur m'en débattait. Je n'en reviens toujours pas.

Vous aviez raison au téléphone. Si je me fie à vos écrits, j'ai déjà passé le premier seuil psychique évolutionnaire et je serais tout près du deuxième. Je ne m'en suis jamais aperçu consciemment.

Je comprends beaucoup mieux ce que je vis dernièrement (depuis 1 mois). Je me sens comme un abcès prêt à aboutir et j'ai besoin de quelqu'un pour m'aider dans cette chirurgie.

J'ai bien hâte de vous rencontrer et de partager avec vous.

À bientôt.

Michèle d’Ottawa

Novembre 2009

 

Bonjour Armand Desroches

Bien que la semaine ne soit tout à fait passée, je puis vous dire qu'il y a un pas de fait depuis notre rencontre.

Bon, j'ai compris certaines choses par rapport à mon passé, du côté de mes relations avec les hommes. De mon comportement.

Cela m'a fait un très grand bien l'exercice auquel j'ai dû faire debout, et accotée sur le mur. Et l'inverse. Cela m'a permis de comprendre certaines choses et gestes que je n'acceptais pas et que j'avais du mal à comprendre.

Alors, ce simple mais combien difficile exercice (pour moi) m'a montré et m'a permis de me faire accepter des choses.

Merci Armand pour le bon côté que vous m'avez fait voir et de cette façon, je continue d'évoluer.

De plus, je termine la lecture d'un très bon livre: Le pouvoir de choisir. J'avais commencé à lire : Au nom de Dieu et je me suis tannée de le lire (c'est un livre que vous recommandez dans votre livre Les souffrances émotionnelles neutralisées à jamais.

Par contre, je ne peux dire et soutenir que les souffrances émotionnelles que j'ai sont «neutralisées à jamais», certes, il y en a de disparues mais pas toutes.

Je continue à "travailler" sur moi-même afin de parvenir à cette lumière, laquelle nous devons tous y parvenir.

Merci de m'avoir aidée et je vous en suis toute reconnaissante.

Au plaisir de se revoir dans d'autres lieux, ou circonstances, qui sait?

Ah! Oui, j'oubliais, j'ai eu la forte impression d'être déjà allée chez-vous, en voyant la maison et ensuite à l'intérieur de la maison, mais je ne puis vous dire pour quelle raison aurais-je déjà été chez-vous??? Ça m'a fait tout bizarre, cette impression de déjà vu...

Tendrement,

Diane.

octobre 2009

 

Bonjour M. Desroches,

Ça va bien, j'arrive de Riviera Maya, au Mexique.

En passant, je me sens maintenant confortable avec mon prénom Simone, j'ai sûrement libéré des émotions à ce propos.

La thérapie d’introspection et les enseignements, que vous m'avez donnés en novembre 2009, m'ont ouvert les yeux sur une nouvelle forme de pensée.

Toutes pensées néfastes ou négatives sont maintenant libérées beaucoup plus rapidement. Fini de souffrir, fini de me perdre dans mes émotions.

Je considère que le beau travail que vous faites avec les gens, mérite d'être reconnu et apprécié à sa juste valeur.

Je vous remercie d'avoir eu la chance de vous connaître et d'avoir vécu de belles libérations de mon passé.

Je vous souhaite de nombreuses années dans votre pratique, car vous aidez énormément les gens.

Bonne journée et au plaisir de se revoir !!!

Simone

Ottawa, 10 septembre 2009

 

Suite à l'introspection, voici mon témoignage...

Mon voile névrotique fut pendant longtemps d'une épaisseur telle, que ma vie n'avait plus aucun sens, aucune luminosité, et j'étais le pantin expérimental d'une magouille occulte bien orchestrée à partir des Ténèbres de la vie. C’était un jeu arnaquant si subtil, que jamais je n’aurais pu entrevoir «seul» la route de sortie. Ce fameux naufrage passé que fut le Titanic, représente bien mon état mental souffrant d'autrefois, mon êtreté malheureuse coulant dans les sombres abysses de l'océan.

Les spécimens les plus rares et les plus inconnus habitent leurs profondeurs. Malgré l'absence de lumière extérieure, ces spécimens émanent leur propre lumière. Voilà qu’à travers ces pénibles souffrances qui n’en finissaient plus de me faire souffrir dans le fond de ce fameux "baril" de misères mentales psychologiques, c’est au bout du bout d’un écœurement total qu’une lumière se manifesta dans mon MOI intérieur.

Minime fut elle, je la conserve, je l'entretien depuis son éveil. Elle m’a guidé sur maintes et maintes pistes, toutes extraordinaires, et a permis en moi un soupçon d'autorité face aux Forces anti-hommes qui, à notre insu conscient, englobent de chaos notre expérience humaine.

Ce grand détour, pour vous dire que ma visite chez Mr. Desroches fait partie de cette quête épique de mieux être psychologique émotionnelle. J’ai rencontré là, un homme de bonne vibration et c'est fort instructif.

Je conseille à tous les gens qui sentent avoir perdu le contrôle de leur vie, de vivre l'expérience thérapeutique de l'introspection psychologique évolutionnaire.

Cette lumière, qui grandit depuis, marque le retour à l'identité unique que je suis. D'une braise solitaire qui volait au vent, j'ai maintenant l'appel du feu ardent.

Merci.

Jasmin D.

Juillet 2009

 

10 mai 2009

Bonjour Armand,

Quelques jours pour prendre un peu de recul. Je suis très satisfait de ma visite à Inverness. Ton intervention est vraiment intéressante et efficace.

Ca mérite d'être retenu par ceux qui sont prêts à .... cracher des morceaux.

Il y a des changements qui continuent à se produire dans mon vécu bien des semaines après ma visite chez toi.

Je comprends que mon voyage à Inverness n’est pas le fruit du hasard mais faisait partie de mon parcours depuis longtemps; même avant que j’en devienne conscient.

C’est à la lecture de ton site Internet que j’ai eu envie de me rendre à Inverness.

Curieusement, ce que j'ai trouvé de plus intéressant ( éloquent ) dans ton site Internet ... c’est la section qui livre les témoignages; et tout ce qu’on peut en vibrer en les lisant.

Un Laurentien...

 

Montréal, le 25 Janvier 2009

Cher Monsieur Desroches,

Quelques 2 mois après vous avoir rencontré, j’aimerais vous faire part des changements qui se sont opérés en moi.

Je ne vois définitivement plus la vie de la même manière. De toute l’instruction transmise dont j’ai bien saisi le sens lors de la lecture de vos 3 livres, je suis passée d’une personnalité subjective à une personnalité objective. Ce nouveau savoir a apporté éclaircissements et réponses à tout le questionnement qui me déchirait depuis les 16 dernières années.

Cette nouvelle connaissance a mis un baume sur toutes les plaies et souffrances dont je ne parvenais pas à me défaire. Les douleurs atroces au sternum et à la gorge ont totalement disparues. Toutes les pensées morbides que j’entretenais à mon endroit se sont estompées. Tortures et harcèlements mentaux se sont aussi évanouis. Et j’oubliais la grande colère qui m’habitait aussi. Alcool et caféine n’ont plus d’emprise sur moi. Je ne ressens plus le vide existentiel qui a toujours fait parti de ma vie.

Je prend position maintenant et rejette avec violence toutes formes de pensées qui ne m’appartiennent pas. Je me sens fortifié, j’ai le goût de m’épanouir et je souris à la vie. Je me suis reconnu le droit de m’aimer et de prendre soin de moi. Je me suis même engagé à relever un défi dernièrement, du jamais vu.

Vous êtes devenu mon maître à penser, je garde à l’esprit votre précieux concept quant à la ligne de conduite à adopter afin de me maintenir sur la voie de l’évolution et devenir finalement cet être souverain si chèrement souhaité.

Quoique nouvellement acquise, cette science sera transmise à qui je verrais la nécessité d’être connu. Vous pouvez compter sur moi, l’information sera donnée et vos coordonnées seront annexées.

Je vous remercie sincèrement pour tout le bien que vous m’avez apporté et souhaite à l’humanité un jour de faire votre connaissance. Je vous prie de croire en ma plus grande reconnaissance et profonde admiration.

Sylvie L

 

Allo Armand,

Mes recherches entreprises, il y a plusieurs années déjà, ont finalement porté fruits. Elles ont permis de mettre sur ma route un Être de ta trempe pour enfin me sortir de ces souffrances obsédantes qui hantaient mon esprit.

En une séance de quelques heures seulement, ma vie a basculée dans un univers totalement différent. Le voile s'est levé. Toutes ces misères relationnelles, émotionnelles, des peurs illogiques qui ont minées mon existence jusqu'à présent furent dissoutes en si peu de temps que je n'en reviens pas encore. Tu as su cerner en moi ces blessures que j'ai pu conscientiser grâce à ton accompagnement constant et averti. À un point tel que j'ai pu même sourire face à mes misères mentales enfin résolues...

Quelle délivrance......jamais je n'oublierai ce jour.

Je me sens maintenant VIVANTE et en pleine possession de mon devenir. Je vis une paix profonde depuis cette thérapie et je me rebâtis tout doucement grâce à ton appui et tes conseils. Mais, le plus important, c'est que j'ai maintenant en main la clé qui me permettra de résoudre d'éventuelles blessures et c'est un cadeau inestimable.

L'expérience innée du psy en toi, le respect et l'empathie que tu portes à l'être humain, font de toi un Être exceptionnel. Grâce à toi je touche enfin au mieux-être de vivre et j'en savoure chaque instant.

Des millions de Merci à toi

Claudette M.

 

J’ai rencontré M. Desroches un jour ou cela c’est avéré très révélateur pour moi.

Nous avons eu l’occasion d’échanger sur la psychologie évolutionnaire et j’ai tout de suite eu le goût d’une rencontre d’introspection.

C’est que j’avais beaucoup de difficulté à oublier un homme qui m’a agressé depuis mon jeune âge et j’en gardais beaucoup de colère.

Et avec la méthode de M. Armand, je me suis mise à en parler ouvertement. Je sentais que ces mémoires négatives, au fond de moi, se décristallisaient et, au fil des jours, tout s’est allégé comme si ce passé n’existait plus pour me faire émotionnellement souffrir.

Maintenant, je vis beaucoup plus dans le temps présent et suis plus centrique.

Ce fut un baume sur mes plaies anciennes et depuis, ce qui m’a permis de pleinement m’affirmer.

Merci M. Desroches, car cette courte introspection a fait une différence pour la vie.

Ce fut une rencontre magique…

Maridan.

 

Bonjour Armand,

Je vous écris pour partager avec vous le résultat de notre rencontre d’introspection.

Vous savez que je m’entraine au combat « full-contact » dans le but de briser bien des «architectures de pensées» qui nuisent à ma liberté d’être, disons que les sept dernières années ont été pour moi beaucoup de travail volontaire pour sortir de ma cage, de ma prison, qui a été construite par les formes-pensée insufflée par la vie. J’ai réalisé des activités à l’opposé de ma nature profonde comme le combat corps à corps, l’escalade et bien d’autres. Ces événements bouleversants volontaires qui m’ont demandé un effort et une volonté surhumaines m’ont été d’une aide incroyable dans la quête de ma liberté et de mon mieux-être intérieurs.

Notre rencontre fut extrêmement incommensurable (Wow!), elle a permis de faire sauter les dernières barrières, les dernières entraves à mon bien-être ainsi qu’à ma liberté si recherchée.

Disons que j’ai toujours cru que je devais souffrir pour sortir de mon cocon. Cette rencontre m’a démontré l’inverse que nous pouvons défaire cette cage autour de nous en trouvant où elle se cache.

Sérieusement, je « coach » des entreprises dans l’amélioration de leur environnement de travail en leur enseignant à faire face à leurs problèmes pour être ainsi en mesure de prendre le contrôle dessus. Car les entreprises sont beaucoup trop tolérantes avec les problèmes récurrents, en plus je leur dis que l’organisation est une copie conforme de l’humain. Vous venez de me prouver que mon intuition était juste. Les organisations comme les humains sont hypnotisés par leurs problèmes.

Vous m’avez énormément aidé en faisant face à mes profondeurs pour ainsi éliminer leurs influences sur mon état de mieux-être.

Maintenant, je me sens libre, comme si j’avais une énergie nouvelle renouvelable sans fin qui me soutient toute la journée et même si les événements négatifs tournent toujours autour, je réussis à conserver cet état intérieur de force et de mieux-être.

Dans cette rencontre, vous apportez la preuve physique que nous sommes plus puissants que ces émotions et ces pensées destructives, j’ai le
« feeling » que rien ne va m’arrêter maintenant.

Je peux dire que j’étais tellement surpris du résultat, que ça m’a pris plusieurs jours et même des semaines avant d’accepter les changements. Comme si je vivais un rêve, qu’il y aurait un réveil pour revenir comme avant! Ben non, le travail que nous avons fait ensemble reste imprégné en moi en permanence comme si c’était impossible de revenir en arrière et c’est diguidou.

Typiquement avant notre rencontre dans les entrainements corps à corps, j’avais beaucoup de difficultés avec une boule d’anxiété dans le ventre, et une peur incontrôlable qui m’habitait. Mais maintenant, je peux librement me battre sans aucune crainte. Le « feeling » est incroyable de vivre sans la peur et sans l’anxiété qui gruge notre énergie.

Même les gens que je croise, me demande ce que j’ai de changé. Ils me disent que j’ai quelque chose de transformé, des yeux plus pétillants et que je dégage de la joie de vivre et du dynamisme, de l’énergie (je pète le feu), en plus ils ont raison et j’en suis très heureux.

Merci beaucoup Armand de m’avoir aidé à conquérir ce bien-être intérieur et cette stabilité émotionnelle. Incluant la découverte de ma vraie personne, en m’aidant à détruire ces fameuses «architectures de pensées» empruntées dans le temps pour survivre. Maintenant, je vis avec la liberté d’être ce que je suis sans aucune crainte ou peur de l’influence externe, qui convoite toujours mes pensées dans le but de m’abaisser ou de me diminuer.

Comme un poisson qui ne connait pas l’oxygène en raison qu’il est toujours dans l’eau, un humain ne connaît pas sa vraie personne, s’il reste prisonnier des émotions et pensées destructives. Et vous m’avez donné la chance de faire face à ces émotions et pensées destructives cachées en moi, et en plus vous m’avez guidé à «les détruire à jamais». Il n’y a rien au monde qui égale le travail que vous faites, cette chance que vous nous donnez de «vivre libre», malgré que la chance n’existe pas.

J’encourage toutes les personnes, qui ont l’intuition de ne pas être elles-mêmes et qu’elles désirent éliminer de leurs vies des carcans qui ruinent leurs existences, de vous rencontrer.

Bon courage et bonne continuité dans votre vie. Surtout, merci encore pour cette occasion que j’ai eue de me retrouver.

Je tripais sur le livre du «guerrier pacifique», maintenant je suis un guerrier prêt et outillé à détruire toutes les influences négatives pacifiquement.

Martin Poirier

 

Bonjour monsieur Desroches,

Justement, je me disais que je devais vous redonner de mes nouvelles...

Je suis désolée d’avoir pris votre email si tard, c’est que je consulte très rarement mes emails du HEC, puisque je n’ai pris aucun cours cette session.

Oui, je veux continuer le travail, c’est très important pour moi. Par contre, je préfère attendre la fonte des neiges pour retourner chez vous, car c'est très loin !

Mais je réfléchis beaucoup à notre rencontre et ça m'a fait beaucoup de bien. Par contre, je sais qu’il reste beaucoup de travail à faire!

Une autre raison pour laquelle je n’ai pas redonné de nouvelles plus tôt est que je voulais vraiment faire retomber la poussière et prendre du recul face à notre rencontre...

Comme pour valider que les bienfaits étaient bel et bien là pour rester...

Ce que je confirme au fil des jours et semaines qui passent...

Alors j’aimerais attendre encore quelques semaines avant de poursuivre la thérapie...

Question de température.

Merci d’avoir pris la peine de reprendre de mes nouvelles !

À bientôt!

Valérie

 

Bonjour Monsieur Desroches,

Je vous envoie ce petit témoignage qui fait suite à nos deux rencontres.

J’ai rencontré Monsieur Desroches à deux reprises dans le but d’avancer plus rapidement dans ma croissance personnelle.

Ayant perdu ma mère en janvier dernier, je désirais me libérer de l’emprise de cette femme autoritaire en faisant mon deuil en profondeur.

De plus, dans cette même rencontre, je suis aussi laissée aller dans l’émotion des agressions sexuelles subies à l’âge de deux ans.

Suite à une première rencontre, j’ai pu liquider plus facilement les biens de ma mère et en faire le deuil sereinement.

En ce qui concerne les agressions sexuelles, le fait de me considérer moins victime a atténué de beaucoup mon drame intérieur.

La deuxième rencontre a eu lieu trois mois plus tard. Monsieur Desroches a répondu à mes nombreuses questions sur ma propre vie et sur la vie en général.

Ces sept heures passées avec lui ont été pour moi d’une grande richesse.

Merci Monsieur Desroches.

P.F

 

Bonjour monsieur Desroches,

J’allais justement vous écrire un petit mot aujourd’hui pour vous avertir que je vous envoie une enveloppe jaune pour régler monétairement ma séance.

Je vais bien depuis ma colère mentale, c’est difficile à expliquer c’est comme si une base s’est installée à l’intérieur de moi qui me procure stabilité et sérénité.

Mon environnement n’a pas changé, c’est toujours l’impasse au niveau finance, mais étonnamment le stress n’est plus présent en moi. Cela me permet d’émettre une énergie beaucoup plus positive, donc permettre de meilleures réalisations.

Mon cœur n’est plus oppressé et j’ai comme l’impression d’avoir plus d’espace dans mon cerveau. C’est comme si j’avançais dans un nouveau chemin dont je suis consciente de chacun de mes pas et j’y vois plus de clarté.

J’ai plus de facilité à avoir confiance en la vie. Je pense que c’est un bon début, je n’ai pas encore «l’illumination », mais je sais que c’est une fréquence vibratoire que je dois accéder avec le temps.

Merci d’avoir patienté jusqu’ici pour mon règlement monétaire.

Je vous souhaite bonne réception pour mon envoi

J’attends un petit mot de votre part pour m’avertir que vous avez bien reçu mon enveloppe (je n’aimerai pas qu’elle s’égare).

Bonne journée et merci encore.

Marthe

 

Bonjour monsieur Desroches,

Ça va mieux ?

Je ne sais pas !

Mais je sais que la vie est drôlement plus légère qu’avant.

Je ne sais trop quoi dire.

Le bien et le mal sont diffus dans ma tête et même me porte à croire qu’ils n’existent pas, enfin.

Du moins je peux affirmer que mon attention est beaucoup plus accentuée.

Je me rends compte parfois que je ne suis pas moi et je me réaligne.

Je peux maintenant, aussi bizarre que ça puisse paraître, trouver les réponses à mes questions seulement en me "centrant", (ceux qui savent comprennent ce que je veux dire).

Je me rends compte des pièges que la société de consommations nous impose. Cependant je n’ai pas encore la puissance de me détacher de ceux-ci.

Je peux te dire que mon niveau de conscience a augmenté.

Maintenant il y a des choses que je sais et je me suis rendu comte que la facilité n’était qu’une illusion.

En fait, plus le temps avance plus je reconnais les pièges que nous tends je ne sais trop qui.

Depuis la fin de ma thérapie je constate que j’évolue constamment, je change progressivement vers je ne sais quoi, une meilleur entente avec moi-même ?

Je pense que c’est beaucoup plus que ça, parce que je sais que maintenant j’évolue avec mon être en entier.

K.A.

 

Pour toi Armand... Merci.

Année 1991. Je suis dans un état de végétation psychologique. Je me sens dans une impasse et je ne sais plus où j’en suis.

Je viens de sortir d’un divorce après de longs mois de souffrances physiques et morales, et je sens que je n’ai plus de contrôle sur tout ce qui m’entoure.

Je n’ai plus aucune confiance en moi, au point d’avoir de la difficulté à m’exprimer en groupe et même en société. Je n’en peux plus…Je me sens comme une loque humaine.

Je dois revenir à la source, à la case départ, trouver la raison de ma piètre vie qui perdure depuis plusieurs années.

J’ai eu recours au service d’un psychologue pendant 1 an. Je me sentais mieux, mais je ressentais toujours cette tristesse profonde qui me hantait depuis mon enfance et je n’arrivais toujours pas à en cibler la raison.

Et puis un jour, je fis la connaissance d’Armand. Nous nous sommes liés d’amitié et il n’a pas tardé à identifier que j’avais un problème.

Il m’a demandé si je connaissais le «rebirth» (régression mentale dans le vécu passé). Je lui ai répondu à ce moment que j’en avais entendu parler, mais que j’en avais jamais eu recours.

Avec mon consentement, nous avons d’abord procédé graduellement à des sessions sous forme de thérapie, afin d’identifier le malaise.

Ce fut très facile d’identifier le malaise, mais d’en connaître la raison fut une tâche beaucoup plus ardue.

Et puis un jour, il me propose le «rebirth»(introspection psychologique). J’étais sceptique, mais ouverte à toutes propositions, n’ayant plus rien à perdre.

 

Décembre 2002

Tu sais, depuis le jour où j'ai fait ta connaissance, il y a déjà une bonne dizaine d'années, il y en a coulé de l'eau sous les ponts de la vie.

De petite fleur timide que j'étais, je suis devenue une femme active et sûre d'elle. Ma vie a bien changé et c'est grâce, en grande partie, à toi et au travail que tu as fait avec moi pour me sortir de ma misère mentale. Toutes les peurs que j'avais, tous les préjugés et tous les manques de confiance qui m'enchaînaient bien solidement, l'un après l'autre, tu m'as aidé à les apprivoiser pour qu'ils deviennent finalement une grande force pour moi.

Avec ces quelques petites phrases, je voulais te témoigner ma reconnaissance pour cette force. Une reconnaissance bien réelle même si, quelquefois, tu me disais certaines choses qui ont fait me mettre en colère après toi. Dans le fond, tous ces dires m'ont fait réfléchir et je prends position et je change certaines choses.

Merci encore Armand...

ESTRELLA

 

Le 13 novembre 2002

Je m'appelle Ginette...

J'ai suivi la thérapie avec Armand au cours de septembre à décembre 1995. Effectivement, j'avais des nœuds ou des engrammes situés au niveau du plexus solaire dus à des chocs vécus à l'enfance : violences physiques de mon père face à ma mère et mes frères. De 0 à 4 ans, violence psychologique à mon égard et étouffement, car il était très possessif. Plus tard, vers l'âge de 8 à 11 ans, abus sexuels de la part de deux hommes.

Entre 4 ans et 10 ans, j'ai été placée en foyer nourricier avec mes deux frères. Donc, j'ai ressenti l'abandon de ma mère que j'aimais énormément. Je fut donc rejetée et incomprise chez ces gens. Ceci a créé de la haine face aux hommes car pour moi, à cette époque, hommes = violence et domination. Aussi, refoulement, introversion, rejet, critiques. En passant, ma mère ne m'a pas abandonnée par choix, ceci est dû aux circonstances difficiles : "elle n'avait pas le choix !"

Par la suite, hystérie cyclique, vers 19 ans, quand je me suis mariée car mon ex?mari représentait : hommes = violent et dominateur. J'ai reproduit le patern père violent donc époux violent psychologique, rejet, critique. Naturellement, j'étais en état d'auto défense continuelle, la moindre blessure suffisait à déclencher ma névrose. Armand m'a aidée à débloquer, simplement en parlant avec lui de mes secrets tabous, mes peurs, ma haine pour mon père et pour les 2 hommes précités. J'ai donc osé dévoiler mon impuissance, ma terreur d'enfant maltraité et victime.

Ma sexualité n'était pas épanouie car le sexe = abus de confiance, viol, honte. Ma souffrance ainsi à nue, j'étais confronté à mes peurs. J'ai pu avec Armand faire ce retour dans le passé, exorciser ces fantômes, faire la lumière dans ce trou noir que fut mon enfance et réconcilier l'enfant et l'adulte.

J'ai fait la paix avec moi?même en libérant ces âmes tourmentées, "pardonner" car il ne m'appartient pas de juger. Ils n'ont été que de passage dans ma vie, seulement pour me faire évoluer. Je ne les nourris plus de ma haine, je les libère pour qu'ils puissent, un jour, suivre leur chemin d'évolution dans une autre vie. Ainsi fait, ma route devient plus claire, confiante, paisible, réelle.

Suite à cette thérapie, je me suis sentie libérée comme si je flottais dans un éther doux, léger.

Enfin la joie de vivre...

Les années 1996 à 2002 furent pour moi une renaissance. J'ai rencontré un compagnon qui est pour moi une perle, car il correspond à tout ce que je rêvais, c'est?à?dire un vrai homme.

Je continue toujours cette thérapie d'une façon différente, en communiquant avec Robert mon chum. Il sait contenir ma névrose en m'écoutant réellement et par le fait même, elle s'évanouit. Il m'appuie dans ma démarche de liberté, d'autonomie, d'épanouissement. Il est un complice, un partenaire de mon présent venir.

Je redécouvre la joie de pouvoir enfin communiquer avec Patrick mon fils et Marie?Chantal ma fille. Je parle maintenant avec mes deux enfants d'une façon différente, moins émotionnelle et ainsi plus réelle. Ceci brûle mes mémoires passées. Ils ont supporté mes souffrances d'antan. Je me suis sentie souvent coupable de ne pouvoir leur donner cette joie de vivre, si précieuse pour un enfant. Enfin, peu importe le passé, tout se corrige dans le temps. La vie est ce qu'elle est.

Je poursuis mon cheminement avec plus de discernement, de lucidité, d'ouverture d'esprit. Je rencontre des gens merveilleux sur ma route. J'apprends à aimer réellement. Il est important de se faire connaître aux autres tel qu'on est : authentique, proche de soi. D'échanger avec ces êtres m'enrichit énormément. Je reconnais l'intelligence, l'esprit dans chacun d'eux.

C'est un privilège de connaître Armand Desroches, car pour moi il est un être authentique et d'une grande générosité.

Merci de tout mon cœur.

GINETTE

 

Le 23 avril 2002 (Tôt le matin)

Cher M. Armand,

L'Introspection Psychologique Évolutionnaire a été pour moi, une délivrance totale de ma prison intérieure. Maintenant, je me sens légère et joyeuse comme un petit oiseau. Je vois maintenant avec clarté la personne extraordinaire que je suis. Je suis entourée de personnes formidables qui sont Denys et ma mère Lyse. Tout m'est possible. Je décide de ma vie. J'ai d'excellents outils pour vivre en paix intérieure, grâce à cette fabuleuse "INTROSPECTION".

Vous faites un travail UNIQUE et continuez à sauver des êtres du sommeil de l'âme et de la mort.

Merci encore.

D'une fille RESSUSCITÉE.

Vicky C.